L’insémination

Profiter de la meilleure génétique pour un élevage performant et rémunérateur :
Simplification du travail
Qualité du troupeau
Rentabilité

Avantages

Performances génétiques

Insem Ovin sélectionne les meilleurs béliers suivant un protocole spécifique de contrôles génétiques et sanitaires.

Un tri exigeant des béliers

  • Issus des accouplements raisonnés
  • Majoritairement fils de mères à bélier
  • Majoritairement fils de béliers qualifiés améliorateurs
  • Seuls ceux génotypés ARR/ARR sont sélectionnés
  • Triés parmi les meilleurs des Stations de Contrôle individuel
  • Un contrôle sur la descendance est effectué

Garanties sanitaires

> Les béliers d’INSEM OVIN sont issus d’élevages indemnes de maladies réputées contagieuses telle que la brucellose… et de signes cliniques d’agalaxie contagieuse, paratuberculose, lymphadénite caséeuse, brucella ovis, tremblante, adénomatose pulmonaire, Visna-maëdi. De plus, les élevages sont inscrits au CSO tremblante.
> Avec l’Insémination Animale, aucun risque de transmission de pathologies lié à l’introduction d’animaux extérieurs (achat) ou aux saillies de plusieurs femelles par un même mâle

Rentabilité économique *

> Amélioration de la productivité numérique : +0,42 agneau vendu par brebis
> Amélioration de la productivité pondérale par brebis : + 8,30 kg
> Amélioration du produit vente boucherie par brebis : + 50,00 €

* Source : « Comparaison entre élevages utilisant la génétique et ceux ne l’utilisant pas »
Etude menée par l’ADOV, GEHP et BELLAC OVIN en 2012

Les bonnes pratiques pour l’insémination ovine

INSEM Ovin vous accompagne tout au long des étapes indispensables à la bonne réussite de l’insémination animale.

Trier les brebis

Il convient de choisir des brebis jeunes, en bonne santé et ayant mis bas depuis au moins 90 jours et d’éviter celles trop grasses, trop maigres ou en lactation.

Préparer les brebis

Des actions spécifiques doivent être effectuées à ce stade (déparasiter, vacciner contre les maladies abortives, déflorer les agnelles, augmenter les apports énergétiques,...).

Poser les éponges

A ce stade, une attention particulière devra notamment être donnée à l’hygiène.

Retirer les éponges

Une grande précision dans le planning devra être adoptée. De même, il sera nécessaire d’injecter des doses précises de PMSG suivant l’âge et la race de brebis à inséminer.

Inséminer

Cette étape devra être réalisée en intérieur et dans le calme. Les horaires du protocole devront être scrupuleusement respectés.

Après l’Insémination Animale...

Il conviendra de garder les brebis au calme durant les heures qui suivent l’insémination et de ne plus intervenir sur les brebis pendant 1 mois.
Le constat de gestation ne pourra se faire qu’après 45 jours.

Guide des bonnes pratiques pour l’insémination ovine

INSÉMINATION ANIMALE ET ÉTAPES CLÉS

Calculez rapidement la mise en place des différentes étapes.

Remplissez l’un des 3 champs suivants